Historique

Historique

“Ce village, l’un des plus anciens du Païs de Liège, en est aussi un des plus grands et des plus considérables […] Assis sur la rive droite de la rivière d’Ourte à deux lieuës de Liège les hautes montagnes dont il est environné lui donnent une aparence de solitude”. (SAUMERY, les Délices du Pays de Liège, 1743)

Panorama Tilff 2

La première désignation écrite connue est “TILVES” et date de 1235; elle est contenue dans une Charte du 14 mai donnée à Pérouse par le Pape Grégoire IX.

En celtique, “TILVES” signifie un lieu planté de tilleuls, le mot étant composé de “til” le tilleul et de “wez” ou “vez” l’arbre.

L’existence de Tilff est très ancienne et, dès la préhistoire, la caverne dite “trou des Nutons” est utilisée comme habitat à l’époque magdaléenne. La fondation de Tilff-village serait l’oeuvre de CEDROS, roi de Tongres.

Partie de l’Eburonie, la région fut occupée par les Romains. Des céramiques en terre sigillée ont été découvertes au lieu-dit “Au Plope” et un trésor de trois cents pièces, “Sur Cortil”.

La localité passera sous la domination des rois francs puis sera englobée dans la Principauté de Liège dont Tilff subit alors toutes les vicissitudes. Après 1700, une accalmie qui se prolonge sous la domination française et le Royaume de Belgique, procure à Tilff une vie plus paisible.

Au XIXè siècle, Tilff devint une localité industrielle en même temps qu’un lieu de villégiature très fréquenté. Ces nouvelles activités entraînèrent une transformation profonde de la localité et un accroissement marqué de sa population.

 

Le vélodrome de Tilff

Back to Top