Tilff et les anciens canaux de l’Ourthe

Vous trouverez avec ce lien un article de mémoire sur le site web de « Génération rurales » relatif au titre en objet dont nous invitons les amateurs à le consulter  ainsi que, pour de plus amples renseignements, les liens après notre bref résumé:

Il n’y aurait eu qu’un seul tronçon de canal utilisé dans notre région, mais deux projets de canalisation bien différents :

  • Le projet initial, projet hollandais, conçu en 1825 par le colonel de génie De Puydt, qui envisageait de relier la Meuse à la Moselle et au Rhin, par la canalisation du lit de l’Ourthe et de la Sûre, Ce projet n’a pu aboutir, en partie à cause des événements liés à l’indépendance de la Belgique mais principalement du fait que l’unité territoriale du Luxembourg (belge et futur grand ducal) était en suspens, et ne sera résolue qu’en 1839, trop tard pour que ce projet redémarre ;
  • Maison éclusièreLe projet qui s’est concrétisé en 1857,  le projet belge, qui était beaucoup moins ambitieux puisqu’il ne prévoyait que la canalisation entre Liège et La Roche. La concurrence dès 1866 du chemin de fer le limitera finalement à Comblain-au-Pont. Ce projet prévoyait la réalisation d’un canal latéral au lit de la rivière avec cependant certaines portions dans le lit même de la rivière. Les travaux, initiés sous la domination hollandaise ont-ils été récupérés et utilisés par le projet finalisé entre Rivage-en-pot (qui se traduit par un débouché dans la Meuse et se situe à Angleur, face au quai Glosner) et Douxflamme située au confluent de l’Ourthe et de l’Amblève sur la commune de Comblain-au-pont à proximité du village de Pont scay ?

Le canal de l’Ourthe sur  son tronçon Liège-Comblain a été régulièrement utilisé (pour humer cette ambiance, lire le roman « la dernière bètchète » de Paul De Rè, auteur de la région et situant l’histoire vers 1900) : Tilff disposait de plusieurs écluses avec ses maisons, et d’un port à bètchètes. En 1837,Le propriétaire de « l’Hôtel Du Canal de l’Ourthe », devenu plus tard « Hôtel du Casino », organisa un service de voyageurs, plus ou moins régulier, au moyen d’une barque couverte entre Liège et Tilff le dimanche et en semaine, à la demande. Le trajet Liège -Tilff durait 3 heures; le retour 2 heures.

Le projet de la canalisation de l’Ourthe laisse de petits et de grands vestiges de ses travaux préparatoires, comme le souterrain de Bernistap à Tavigny, classé monument historique de la Région wallonne en 1988. Cependant nous ne savons pas s’il a jamais été utilisé dans un de ses tronçons…

En savoir plus :

Article de Générations rurales

Article Wikipédia avec les détails à l’entrée « Tilff »

La "Bètchète", une embarcation que l'on trouvait typiquement sur l'Ourthe...

La « Bètchète », une embarcation que l’on trouvait typiquement sur l’Ourthe…

1 Comment

Back to Top