Tilff: les batailles avant 1900

Un peu d’Histoire

Des traces humaines datant de la préhistoire et de l’antiquité ont été mises à jour par des archéologues sur le territoire de la Belgique telle que nous le connaissons aujourd’hui. Divers lieux en témoignent  (Sprimont, Flémalle, Spy, Hallembaye, …).

Dans nos contrées, à l’époque de l’âge de fer, soit vers 700 à 800 av. J.C., notre pays est inséré dans un territoire connu sous le nom de ‘Belgica’. Cette région connut bien des champs de batailles, notamment du temps de Jules César (58 av JC). Ultérieurement, en raison de sa proximité avec l’Allemagne, la France, les Pays Bas et l’Angleterre, elle en connaitra bien d’autres. Cette région de la Belgique était alors divisée  en deux parties :

Armoiries de la BelgiqueLa principauté de Liège, Etat indépendant du saint empire romain germanique (épiscopale de 895-1795) dont Tilff  faisait partie, et le reste de la Belgique qui était englobé dans les Pays-Bas du sud. Il y eu les Pays-Bas Bourguignons, Espagnols 1482 -1713, Autrichiens 1713 – 1795. En 1789, débutent simultanément les révolutions de Liège et de Paris. Cette dernière donna naissance, en 1792, au premier Empire Français, qui intégrait la Principauté de Liège et les Pays-Bas. La population Liégeoise  était enthousiaste, à l’inverse de nos voisins des Pays Bas, dont la population se montrait très réticente.

En 1830, la révolution Belge redessina un territoire d’une superficie d’environ 30.500 km² qui définit la Belgique actuelle. L’unionisme entre catholiques et libéraux, scellé en 1827-1828, est consacré cette même année. En 1831, le congrès opta pour une monarchie constitutionnelle et une démocratie parlementaire.

La région fût le théâtre de bien des affrontements et était même nommée « le champ de bataille de l’Europe ».

  • Dès la préhistoire, le lieu est utilisé comme habitat par l’homme au lieu-dit « la grotte des Nutons »;
  • Des vestiges de « l’âge de fer » ont été trouvés « Au Tombeu » ;
  • La fondation de Tilff serait l’œuvre de Cedros, Roi de Tongre avant l’ère chrétienne , qui fonda aussi Anthisnes, Visé et Namur ;
  • La région, partie de l’Eburonie, fut occupée par les Romains : céramiques découvertes au lieu dit « Au Plope » et un trésor de trois cents pièces «Sur Cortil » ;
  • Après les rois Francs, la localité est englobée dans la Principauté de Liège, dont le seigneur devient le Chapitre de la cathédrale « Saint Lambert » ;
  • Le village de Tilff est un des plus anciens du pays de Liège. Le nom est connu en 1235 ;
  • Saccagé et brûlé en 1318 par les soldats de Jean de Bohême, duc de Luxembourg ;
  • Invasion en 1544 par les troupes impériales de Charles-Quint ;
  • En 1607, passage de troupes Espagnoles, la croix est volée à l’église de Tilff ;
  • En 1634, la garnison du Limbourg envahit Tilff et emprisonne les notables et le curé ;
  • Tilff est occupé en 1635 (duc de Lorraine), 1636 ( Jean de Weert) et 1672 ( Louis XIV) ;
  • En 1677, le village est repris par les Français ;
  • En 1690, le village est pillé par des troupes luttant contre les Français ;
  • En 1694, le village est repris par des troupes liégeoises lors d’une guerre contre l’Allemagne ;
  • En 1700, accalmie sous la domination française ;
  • Le royaume de Belgique procure à Tilff une vie relativement paisible, sauf pour les deux grandes guerres.

Back to Top